Arrêter de vous comparer aux autres !

Publié le 23 Juillet 2014

Ne vous comparez plus!

il me tient à cœur de mettre les choses au clair concernant votre fâcheuse tendance, chers lecteurs, à vous comparer les uns aux autres.

Par exemple, l'été approchant les personnes minces se vantent et exhibent fièrement leurs sangles abdominales, ardemment travaillées par des centaines de crunchs religieusement effectués à chaque fin de séance 3 mois avant la saison estivale.

Ensuite, à la salle de sport il est courant de se mesurer aux autres mais c'est la plus grosse erreur que l'on peut faire ! Chacun est différent et la prise de muscle, sa localisation et la perte de graisse sont liés à votre patrimoine génétique et environnemental.

Mesdemoiselles, vous n'êtes point en reste. D'un point de vue structurel et bio-mécanique c'est votre génétique qui influence votre morphologie. La répartition de la masse grasse est différente selon les populations, l'africain sub-saharien stocke la matière grasse principalement, dans le fessier pour les femmes et plus généralement sur tout le corps pour les hommes (qui n'ont en général pas beaucoup de masse grasse et sont très musclés) Les magrébins stockent quand à eux plus autour de la taille et des cuisses et plus on remonte vers le nord plus la répartition de la masse grasse est homogène et importante car il faut se protéger du froid.

La capacité de stocker de la masse grasse est donc génétique, mais fortement influencée par le mode de vie et l'alimentation.

Alors n'essayez pas à tout prix d'être très affutés si ce n'est pas votre nature,

N'essayez pas de ressembler à quelqu'un d'autre, vous avez votre propre morphologie, votre propre patrimoine génétique et vos propres points forts physiques !

Apprenez à vous accepter, travailler dur, maximiser votre potentiel et devenez la meilleure version de vous même !

Rédigé par Florent Pautrat

Publié dans #Entrainement, #coin des filles

Commenter cet article