Comment améliorer la récupération et limiter les courbatures ?

Publié le 10 Mai 2015

Comment améliorer la récupération et limiter les courbatures ?

Qui n'a jamais eu de courbatures ? Certains (un de mes élèves coaché se reconnaîtra) mais vous n'êtes sans doute pas de ceux-là.

Les méthodes connues : froid, massage, étirement etc. soulagent les douleurs mais ne font pas disparaître plus rapidement les courbatures. L'ibuprofène fait aussi cet effet en masquant la douleur mais la courbature est toujours là ce qui est dangereux puisque l'on risque de se blesser si l'on s'entraîne sur une courbature non douloureuse. De plus l'ibuprofène nuit à l'anabolisme musculaire.

Un autre moyen moins connu mais qui mérite d'être testé est la caféine. Une étude a été faite en ce sens (5mg/kg de poids de corps avant la séance). Bien entendu, ce n'est qu'une étude donc les résultats sont à prendre avec des pincettes mais cela ne coûte rien d'essayer, à moins d'avoir une intolérance à la caféine ou des problèmes cardiaques.

Les bcaa's sont eux aussi efficaces à hauteur de 10 à 20 gr avant et après l'entrainement.

Associés à la taurine (2 à 6gr) cela peut faire des merveilles ! De plus, la taurine améliore la qualité du sommeil en activant le GABA, un neurotransmetteur permettant de se calmer, se détendre.

La crème à base de menthol peut-être utile aussi.

Après une semaine ou plus de vacances (musculaires) les séries longues aux poids de corps ou avec des poids légers ( 20% du 1 RM) sont une bonne option pour conditionner les muscles au travail lourd classique.

J'ai moi même fait l'erreur de reprendre cette semaine l'entrainement comme si de rien n'était et résultat : j'ai des courbatures sur l'ensemble des muscles jusqu'aux avants-bras...

.Bon dimanche,

Flo

Rédigé par Florent Pautrat

Publié dans #Entrainement

Commenter cet article