Publié le 7 Novembre 2014

Tout le monde vous propose dans les médias notamment, des remèdes et recettes miracles pour atteindre vos objectifs avec pour certains comme le médecin nutritionniste Jean-Michel Cohen ; des conseils dangereux pour votre santé.

Pour éviter tout cela, je vous propose ici quelques règles simples à respecter afin de mieux gérer votre nutrition.

  1. Peu importe votre situation, une fréquence un peu plus importante de repas est importante pour stabiliser la glycémie, éviter les fringales etc. (3 à 6 repas par jour). Ils seront composés d’une source de protéine la plus complète possible (œuf entier, viande, poisson), de graisses (avocat, huile d’olive ou de colza, oléagineux) et de légumes verts.

Remarque : Si vous mangiez avant des aliments de mauvaise qualité (industriels et raffinés) ou si vous consommiez beaucoup de féculents par exemple, vous devrez manger 5 à 6 repas par jour pour rétablir un bon équilibre hormonal. Par la suite, avec l’habitude votre corps pourra réduire la fréquence des repas tout en n’ayant plus de fringales. C’est d’ailleurs le principe du régime intermittent (à ne faire qu’après avoir réduit sa prise de glucides).

  1. Il ne faut pas avoir peur de la faim !

Si vous connaissez la vraie sensation de faim, vous serez à même de savoir faire la distinction entre la gourmandise et la faim et même entre une envie de sucre et un besoin de sucre ! Il faudra donc avoir en tête que si vous avez faim vous pouvez attendre quelques heures avant de manger sans pour autant perdre du muscle et attendre votre prochain repas prévu.

  1. Attention aux étiquettes sur les produits alimentaires !

Les emballages des produits sont une forme de publicité pour le produit concerné : La plupart des informations ne sont que des allégations qui ne reposent sur aucune référence scientifique valable.

Il en est de même avec la nouvelle publicité télévisuelle avec Gaël Monfils sur les bienfaits du lait…Avec une bonne publicité pour le lobbying laitier Pour rappel, l’homme est le seul être vivant à boire le lait d’un autre animal…et le sucre du lait (lactose) et la caséine sont prouvés comme des facteurs de perméabilité intestinale et de favoriser les cancers du sein et de la prostate. Plus d’infos sur le site : www.lanutrition.fr (notamment sur les soi-disant bienfaits du calcium des laitages).

  1. Prenez soin de vos intestins !

Je vous conseille souvent de manger plus de protéines au détriment des glucides mais pour la santé de l’intestin, il faut tout de même ne pas avaler des quantités démesurées de protéines au détriment des légumes et des fruits notamment.

Des intestins en bonne santé permettent de perdre du poids plus facilement et de prendre du muscle aussi.

Pour cela il faut favoriser le développement des bonnes bactéries intestinales en ayant une alimentation riche en légumes, fruits ainsi que des aliments fermentés : les recettes asiatiques sont parfaites pour cela J (gingembre à la saumure, Kimchi, cornichons, soja fermenté).

  1. Respectez votre sommeil !

Le manque de sommeil augmente l’appétit en vous donnant envie de manger des aliments riches en sucres et en graisses. De plus, si vous dormez mal ou trop peu vous serez fatigués et donc peu enclin à faire de l’exercice physique ce qui ne fera que doubler les effets négatifs sur la prise de poids. Donc, les jours ou vous êtes fatigués vous devez vous convaincre de ne manger que des aliments riches en protéines, de l’eau et des fruits et légumes riches en fibres afin de ne pas accentuer la fatigue.

Ensuite, optez pour une activité physique régulière dans la journée et qui vous amuse ! Vous n’aimez pas courir ? Faites de la corde à sauter, de la trottinette, une ballade en vélo etc.

A très bientôt,

Florent

Voir les commentaires

Rédigé par Florent Pautrat

Publié dans #Diététique, #Entrainement