Publié le 15 Juin 2015

Vous voulez être en bonne santé, musclé et sec ? Oui ? Alors prenez des oméga 3 !

Tous le monde autour de nous parlent des oméga 3 mais au fond, vous devez vous demander :

Est-ce que cela m’est utile ?
Voici quelques raisons essentielles qui devraient vous convaincre :

Les oméga 3 sont des acides gras essentielles dit polyinsaturés.

Ont les trouvent en grande quantités dans certain poissons gras, mais aussi dans le lin, l‘huile de colza et un peu dans les oléagineux. Malheureusement, les omégas 3 sous la forme végétales ne contiennent pas les éléments les plus intéressants dans les omégas 3 à savoir DHA et EPA.

Vous allez me dire : mais il y a de l’EPA et de la DHA dans les poissons gras ! Je vous réponds oui mais arrivez-vous à manger 300 à 600gr de saumon sauvage (attention aux métaux lourds...!), maquereaux, sardines tous les jours ? Moi pas, c’est la raison pour laquelle je les prends sous forme de complément alimentaire en gélule d’huile de poisson. En plus la cuisson détruit une partie des omégas 3 et l’absorption des graisses de poisson est 24 % moins bonne que celle des suppléments en omégas 3. (1)

Grâce aux omégas 3 vous allez :
  1. Diminuer les triglycérides présents dans votre sang et fluidifier celui-ci (bien pour éviter les problèmes cardio-vasculaire !)
  1. Contribuer à améliorer votre système nerveux central et lutter contre toutes les formes de cancers.
  1. Améliorer votre énergie grâce à l’augmentation de la lipolyse (combustion des graisses) : Vous allez littéralement brûler votre graisse pour l’utiliser en énergie ! .

Une posologie efficace pour mincir testée par mes soins sur moi-même et en coaching : de 6 à 10 gélules d‘1gr. (1200 mg EPA et 600 DHA / jour)

  1. Réaliser de meilleures performances physiques et améliorer le fonctionnement du coeur et des artères.
  1. Réduire vos courbatures, accélérer leur disparition via une récupération plus rapide.
  1. Favoriser l’anabolisme des muscles. (cf études ci-dessous pour les courageux J )
  1. Réduire la glycémie ce qui est intéressant au régime. Une astuce de Dave Palumbo, préparateur physique américain de bodybuilding, consiste à prendre une gélule avant un repas très riche en sucre, une fête entre amis etc. Et une gélule après ce repas. Cela permettrait de limiter la casse...Je le fais assez souvent !
Combien en prendre pour un pratiquant de musculation (ou d’autres sports, ne soyons pas sectaires :) ) ?

Nos besoins sont difficiles à évaluer car il dépend beaucoup de notre alimentation. Selon certaines études, une supplémentation moyenne à hauteur de 1200mg d’EPA et 600mg de DHA est efficace pour des personnes en bonne santé et qui consomme déjà des oméga 3 dans leur alimentation habituelle. Je vous laisse donc regarder le contenu de votre assiette...

Pour résumer, si vous êtes un adepte des repas pris sur le pouce, des fasts-foods et que vous n’aimez pas le poisson : Prenez au moins 10 gélules par jour d’omégas 3 sinon plus !

Conclusion


N'hésitez plus a consommer des oméga 3 car il a été démontrer que notre alimentation quotidienne ne nous permet pas d'avoir un apport suffisant en oméga 3 et qu'a contrario nous consommons trop d'oméga 6 .

Pour les lecteurs de la région orléanaise, vous avez un de mes amis qui commercialise à bons prix des suppléments de qualité d’omégas 3 : Allez voir Alexis de chez NUTRIPRO de ma part ! https://www.facebook.com/NutriproFrance?fref=ts

Sinon pour les autres allez voir chez mon partenaire Anastore : http://es.anastore.com/articles/CC10_omega_3.php?affiliated_id=1299

A bientôt !

Florent

Les études citées et d’autres pour les curieux :

  1. Dyerberg J. Bioavailability of marine n-3 fatty acid formulations. Prostaglandins Leukot Essent Fatty Acids. 2010 Sep;83(3):137-41. :

De nouvelles recherches confirment cette action anabolique chez l'humain. Durant 8 semaines, des hommes et des femmes, seniors, ont reçu quotidiennement 1,86g d'EPA + 1,5g de DHA. Le niveau de synthèse des protéines musculaires a été mesuré avant puis après les 8 semaines . Gordon SI. Dietary omega-3 fatty acid supplementation increases the rate of muscle protein synthesis in older adults: a randomized controlled trial. Am J Clin Nutr 2011 vol. 93 no. 2 402-412


Chez des bodybuilders débutants, la prise quotidienne de 4 grammes 'oméga 3 leur a permis de gagner 1,4 kg de muscle sec en 28 jours .
La prise de force est, quant à elle, deux fois plus importante avec les omégas 3 qu'avec un placebo . Fett CA. Suplementação de Ácidos Graxos Ômega-3 ou Triglicerídios de Cadeia Média para Indivíduos em Treinamento de Força. Motriz Jul-Dez 2001, Vol. 7, n.2, pp. 83-91




Avant un entraînement de musculation des cuisses, des hommes jeunes ont reçu, quotidiennement, soit un placebo soit 324mg d'EPA + 216mg de DHA .
Vingt-quatre heures après l'entraînement, le niveau de courbature est le même dans les deux groupes. Quarante-huit heures après l'entraînement, le niveau de courbature est presque revenu à la normale dans le groupe oméga 3 alors qu'il n'a quasiment pas diminué dans le groupe placebo. The Effects of Ingestion of Omega-3 Fatty Acids on Perceived Pain and External Tartibian B. Symptoms of Delayed Onset Muscle Soreness in Untrained Men Clinical Journal of Sport Medicine 2009 - Volume 19 - Issue 2 - pp 115-119.

Vous voulez être en bonne santé, musclé et sec ? Oui ? Alors prenez des oméga 3 !
Vous voulez être en bonne santé, musclé et sec ? Oui ? Alors prenez des oméga 3 !

Voir les commentaires

Rédigé par Florent Pautrat

Publié dans #Diététique, #Entrainement, #coin des filles

Publié le 15 Juin 2015

Idée fausse : Le gras rend gras...!

Bonsoir,

En ce dimanche, Je vais revenir sur une idée fausse, car cela paraît évident à presque tout le monde que manger gras rend gras.

Cette chose qui s'accumule sous la peau et qui nous rend gros et mous est de la graisse. Donc… manger de la graisse doit forcément augmenter cette couche de graisse.

Mais ce n'est pas si simple. Il est vrai que les graisses contiennent plus de calories par gramme que les glucides et les protéines. Mais d'un autre côté, nous avons une répulsion naturelle à manger beaucoup de gras, car le gras provoque rapidement un sentiment de satiété voire d'écœurement, parce que nous le digérons moins facilement, surtout consommé seul. Ce n'est pas vrai du sucre, que nous pouvons manger en quantités énormes, sans nous en apercevoir, surtout quand nous l'absorbons sous la forme d'aliments qui n'ont pas un goût sucré, comme le pain, les pâtes, les pommes de terre.

Il n’y a presque aucune différence pour maigrir entre un régime pauvre en glucides et un régime pauvre en graisses.

Par contre, les régimes pauvres en glucides semblent plus efficaces à long terme. De plus, ils préservent mieux la santé cardiovasculaire.

Donc si vous souhaitez vous mettre au régime sans avoir à endurer la terrible sensation de faim : Mettez-vous au gras : Prioritairement les omégas 3 : huile de poisson et poisson gras, huile de colza, de lin. Puis les graisses saturées comme l'huile de noix de coco biologique et les oeufs entiers biologiques afin de profiter de leurs effets sur votre système hormonal.

Florent.

Voir les commentaires

Rédigé par Florent Pautrat

Publié dans #Diététique

Publié le 14 Juin 2015

Idée fausse : Les graisses saturées sont mauvaises

Dans les années 60, il fut soudain décidé que les graisses étaient responsables des maladies cardiaques, en particulier les graisses saturées.

Cette nouveauté provenait d'études biaisées et de décisions politiques qui se sont révélées désastreuses.

Le cholestérol alimentaire ne donne pas du cholestérol sanguin !

Il n'y a en fait aucune raison de vous priver des jaunes d'oeufs (n'est-ce-pas amis mes amis culturistes adeptes du "blanc d'oeuf sans jaune", d'huile de coco, très riches en acides gras saturés..

Les aliments gras vous donnent un sentiment fort et durable de satiété, parce qu'ils mettent longtemps à être digérés. Ils restent plus longtemps dans l'estomac que les glucides et les protéines. Ils permettent donc de mieux réguler l'appétit, de limiter le grignotage, de se sentir mieux dans sa peau, d'être plus actif, et vous aident à retrouver votre poids naturel tout en favorisant un bon fonctionnement hormonal.

Pour résumé, lorsque l'on souhaite être en bonne santé et pourquoi pas perdre du poids, il est sage de manger diversifié et de réduire par la suite les glucides tout en gardant une bonne proportion de graisses polyinsaturées, mono et ...saturées !

Flo

Voir les commentaires

Rédigé par Florent Pautrat

Publié dans #Diététique

Publié le 14 Juin 2015

Idée fausse : Le lait est bon pour les os

Il n'existe pas la moindre preuve que le lait rend les os solides et prévient les fractures, et c'est même le contraire qui vient d'être démontré par une étude de Harvard (qui fait suite à toutes les données scientifiques que l'on avait déjà sur cette question).

Plus de lait au cours de l'adolescence, c'est plus de risques de fracture de la hanche chez les hommes. Chez les femmes, la consommation de lait ne change rien.

De plus, selon une étude de 2012 publiée dans l’American Journal of Epidemiology, les hommes qui, dans l'adolescence, ont bu le plus de laitages ont un risque significativement augmenté de développer un cancer de la prostate.

Selon le spécialiste du lait Thierry Souccar, « il est nécessaire que les autorités sanitaires (en France : ANSES, INPES, PNNS) fassent amende honorable en reconnaissant qu'elles ont eu tort d'inciter toute la population à consommer 3 à 4 laitages par jour "dans le but de prévenir les fractures" ; elles doivent s'abstenir dorénavant de promouvoir la surconsommation de ces aliments, et prôner la modération. »

La solution pour des os solides : s'exposer au soleil dès le mois d'avril 15min par jour en dehors des heures les moins chaudes et sans protection solaire pour maximiser la synthèse de la vitamine D.

En dehors du printemps et de l'été, supplémentez vous en vitamine D à hauteur de 4000 ui pour un adulte en moyenne.

Florent

Voir les commentaires

Rédigé par Florent Pautrat

Publié dans #Diététique